Copyright © 2015 Lizzie's Chronicles - N° de dépôt C61TM3 Séléctionner Fermer
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lizzie's Chronicles

Book reviews, Tags and More

Chronique Livresque : Toute la lumière que nous ne pouvons voir - Anthony Doerr 💎🗼🌟🏡👓

Publié le 17 Juillet 2016 par LizzieFlower in Littérature Contemporaine

Source : http://googleimages.fr • toute la lumière que nous ne pouvons voir

Source : http://googleimages.fr • toute la lumière que nous ne pouvons voir

Informations concernant le livre :

Titre : Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Auteur : Anthony Doerr

Édition : Albin Michel

Date de Parution : 2015 ( 2014 pour la version originale )

Résumé de l'histoire :

L'histoire nous entraîne dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance. Ils ne se connaissent pas, du moins croient ne pas se connaître, mais leurs destins se croiseront dans la ville bombardée de St Malo en 1944.

Mon Avis :

Ce livre s'est fait connaître lorsqu'il a obtenu le prix Pulitzer en 2015 pour la "meilleure fiction". Je l'ai vu pour la première fois sur une chaine Booktube anglophone, celle de Regan, appelée Peruse Project. Elle le vendait super bien, et ce qui m'a vraiment attirée c'est que l'intrigue se situe en France.

En France, ouiiiii !!!!! Ça faisait tellement LONGTEMPS que je n'avais pas lu un livre américain situé en France et je dois dire qu'on sent bien que c'est écrit par un américain. Certains éléments sur la France m'ont semblé un peu stéréotypés.

Malgré tout, Anthony Doerr s'est vraiment bien documenté, autant sur le mode de vie français que sur les conditions de vie en Allemagne ( quoique la je ne suis pas une spécialiste donc je ne sais pas trop ) et que sur les ondes électromagnétiques et également sur la guerre et les pierres précieuses ( je ne crois pas que cette phrase soit correcte grammaticalement mais vous voyez ce que je veux dire non ? ).

L'énonciation alternée dans certaines parties du livre entre différents personnages et deux cadres ( la France et l'Allemagne ) m'a au début fait peur mais finalement j'ai plutôt bien compris à chaque fois qui parlait. C'est assez difficile, lorsque les auteurs entremêlent les points de vue, qu'ils réussissent à produire une histoire totalement compréhensible. Et Anthony Doerr à pour moi, rempli le contrat.

Toutefois, des longueurs sont présentes, survenant surtout dans les intrigues parallèles à celles de Werner et Marie-Laure ( après tout dépend de vous, la perception de ce genre de choses diffère d'une personne à une autre ).

Les personnages principaux sont vraiment attachants, même Werner qui est à la solde des Nazis et qu'on pourrait détester pour cela. Bien entendu, le passé tragique de Werner et de Marie-Laure nous aident largement à accrocher à leur personnalité. Leur côté ambivalent, fragile et fort à la fois nous aide à nous identifier.

Ce qui est assez ironique, c'est que ces deux protagonistes ne se connaissent absolument pas, seulement plein d'éléments les relient l'un à l'autre. Finalement, ce qu'on attend tout le long du livre, c'est leur rencontre et leur découverte des choses qui les relient.

Pour Conclure :

Un portrait de la vie en temps de guerre en apparence bateau mais qui révèle des destins croisés passionnants et forge une "romance" qui n'en a pas l'air. Un livre instructif et en même temps poétique.

Note : 16/20

5/5 pour l'aspect général ( couverture, résumé, traduction )

3,5/5 pour l'intrigue ( longueur, richesse en actions )

4/5 pour les personnages ( nombre, personnalités )

3,5/5 pour le ressenti général ( ensemble du livre )

Commenter cet article