Copyright © 2015 Lizzie's Chronicles - N° de dépôt C61TM3 Séléctionner Fermer
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lizzie's Chronicles

Book reviews, Tags and More

Chronique Livresque : Delirium - Lauren Oliver 💜💏

Publié le 28 Juillet 2015 par LizzieFlower in Science Fiction, Dystopie

Source : http://googleimages.fr • Delirium Lauren Oliver

Source : http://googleimages.fr • Delirium Lauren Oliver

Informations concernant le livre :

Titre : Delirium

Auteur : Lauren Oliver

Édition : Hachette

Collection : Black Moon

Date de Parution : 2011

Résumé de l'histoire :

Et si rien n'était plus dangereux que l'amour ?

"Plus que quatre-vingt-quinze jours, et je serais enfin protégée de l'amor deliria nervosa. Après le Protocole, je serai heureuse et en sécurité. Pour toujours. C'est ce que tout le monde dit. Et je l'ai toujours cru. Jusqu'à aujourd'hui.

Car aujourd'hui, tout à changé.

Si l'amour conduit à la folie, alors je veux perdre la raison. Si l'amour est une maladie, alors je veux être contaminée. Si l'amour est la vérité, alors je préfère une seule seconde de cette vie qu'une éternité de mensonges."

Mon Avis :

Ce livre est probablement LE livre qui à le plus excité ma curiosité récemment. Je n'ai donc pas résisté longtemps avant de l'emprunter.

J'ai commencé à le lire, et, très bonne surprise, j'ai été immergée très rapidement dans l'histoire, ce qui peut être un peu compliqué quand on découvre un nouvel univers, ou l'on doit se faire à ses propres spécificités et ses nouveaux personnages.

J'ai découvert, à travers ce livre, encore une autre société futuriste, où, cette fois-ci, le monde semble être tout à fait normal, sauf que les sentiments amoureux y sont strictement prohibés. Par conséquent, la passion, le désir et d'autres sentiments comme ceux là, ne sont pas courants non plus.

J'ai trouvé que cet univers avait un petit côté dérangeant, car j'avais l'impression que, dénué d'amour, il avait perdu toute fantaisie. Comme si les gens qui y vivaient ne ressentaient plus rien, puisque on leur avait enlevé le sentiment le plus puissant de tous : l'amour.

Ça m'a fait l'impression d'une sorte de "vide" tout au long du récit.

Pour revenir sur les personnages, on aurait pu croire que parce que ce livre parle d'amour, l'héroïne soit la fille la plus gnangnan de toute la Terre. Mais non, puisque cette jeune fille n'a, premièrement, jamais eu de relations amoureuses, et deuxièmement, a toujours considéré l'amour comme une maladie infectieuse. Donc quand elle ressent l'amour la première fois, elle panique à fond au lieu de tomber en pamoison.

Je ne peux pas m'empêcher de souligner la ressemblance entre ce livre et Uglies, de Scott Westerfeld ( ma chronique : http://lizzieschronicles.over-blog.com/2015/07/chronique-livresque-uglies-scott-westerfeld.html ). Le concept est le même au niveau de l'opération chirurgicale, considérée comme un "rite de passage", mais provoquant quelque chose d'indésirable, la manipulation d'état derrière tout cela, bref... On sent les similitudes.

J'ai tout de même beaucoup aimé ce livre, gros point faible : la fin est ultra-frustrante. ( on aurait du s'en douter )

Pour Conclure :

Un très bon roman, à lire si vous avez aimé Uglies de Scott Westerfeld.

Note : 17/20

5/5 pour l'aspect général ( couverture, résumé, traduction )

4/5 pour l'intrigue ( longueur, richesse en actions )

4/5 pour les personnages ( nombre, personnalités )

4/5 pour le ressenti général ( ensemble du livre

Commenter cet article

Bernieshoot 28/07/2015 17:26

c'est un livre que j'avais aimé mais qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable c'est bien mais pas excellent dans le style

LizzieFlower 29/07/2015 16:06

C'est vrai que ça n'aura pas été un livre "wahou" mais bon, c'est une bonne lecture : )